lampadaire coupé oluce joe colombo
Luminaire

Oluce, luminaires Italiens & design épuré

Par Arthur, le 8 novembre 2020
pub
 

Fondée en 1945 par le maître Giuseppe Ostuni, Oluce est la plus ancienne société italienne de conception de luminaires encore active aujourd’hui. Pendant de nombreuses années, les sociétés Arteluce, Azucena et Oluce ont dominé la scène italienne, avec des designers comme Vittoriano Viganò et BBPR, Gigi Caccia Dominioni et Ignazio Gardella, Marco Zanuso et Joe Colombo.

Dès 1951, le luminaire à éclairage indirect conçu par Franco Buzzi connaît un succès remarquable. La section luminaire était alors dirigée par les non moins talentueux Achille, Livio et Pier Giacomo Castiglioni. Grâce à la vision de Gio Ponti, l’entreprise italienne a rapidement atteint un public international par le biais du magazine Domus, une référence de l’époque.

Parmi les collaborateurs d’Ostuni : Agnoli, Forti représentant la classe moyenne supérieure milanaise, ainsi qu’Arnaboldi, Monti et Minale, les frères Colombo.

Les bases d’une marque ancrée dans l’histoire

modèle 275 de MArco Zanuso pour Oluce
Lampe de table modèle 275 par Marco Zanuso pour Oluce

En  1963, Marco Zanuso a créé l’un des chefs-d’œuvre inoubliables d’Oluce en production depuis 1965 : la lampe de table modèle 275 composée d’un grand abat-jour pivotant en Perspex blanc sur une base en métal émaillé.

Joe Colombo a suivi avec les modèles Fresnel toujours en production aujourd’hui. Ces lampes emblématiques sont conçues en verre pressé. À la base, elles ont été utilisées pour créer un éclairage extérieur résistant aux intempéries, complété par une base en métal peint et un abat-jour retenu par des clips en acier.

Puis, en 1965, la collection Spider, dans lequel un seul luminaire, conçu pour un spot horizontal spécial, est assemblé – grâce à un joint en mélamine – dans diverses situations (maison/bureau) et sur différents supports (table/plancher/mur/plafond), inventant ainsi le concept de “famille” de lampes.

lampadaire spider oluce
Lampadaire Spider

La plaque estampée, recouverte de peinture au four blanche, noire, orange ou marron, glissant le long d’une tige en chrome poli, semblait être un avant-goût de l’avenir. En 1967, elle a remporté le premier Compasso d’oro pour Oluce et, en 1972, elle est apparue à l’inoubliable exposition new-yorkaise “Italie : le nouveau paysage domestique”.

En 1970, le lampadaire halogène, mis en production en 1972, un an après la mort prématurée de Joe Colombo, a été nommée Colombo en son honneur. Première lampe halogène d’intérieur à apparaître sur le marché, elle est devenue une icône inégalée d’un design à la fois fonctionnel et contemporain.

Vico Magistretti, une nouvelle ère

Vico Magistretti - oluce

Entre-temps, une nouvelle et importante ère avait commencé à Oluce, coïncidant avec le transfert de propriété d’Ostuni à la famille Verderi, et dominée par l’un des grands maîtres du design italien : Vico Magistretti.

Pendant de nombreuses années, Magistretti a été directeur artistique et designer en chef de la société, lui conférant son cachet unique et un héritage de reconnaissance mondiale. Kuta, Lester, Nara, Idomeneo, Pascal, Dim, Sonora, Snow, et surtout Atollo – tous ces noms ont immédiatement évoqué le produit correspondant. La lampe Atollo est même devenu une sorte de modèle, une silhouette graphique qui rend immédiatement le concept de “lampe”.

Le modèle Atollo est inimitable bien que copiée dans le monde entier, lauréat du Compasso d’oro en 1979, présent dans les collections permanentes de tous les grands musées de design et d’arts décoratifs – est ainsi devenu bien plus qu’une simple lampe : c’est une légende.

Son secret réside probablement dans la géométrie de ses formes : le cône sur le cylindre, le tout surmonté de l’hémisphère – une sculpture lumineuse à laquelle rien ne peut être ajouté, et à laquelle rien ne peut être enlevé. Entre-temps, la présence de Magistretti a protégé Oluce des incursions superficielles dans le postmodernisme, comme le confirment les différents dessins de Bruno Gecchelin inclus dans le catalogue.

Un style en évolution définissant le design contemporain

Le style d’Oluce a continué à évoluer en fonction de ses créateurs : avec la rigueur du jeune designer suisse Hannes Wettstein (au début des années 90), avec Marco Romanelli et son expression d’idiomes personnels très divers, avec l’architecte italien Toni Cordero et son utilisation de formes totalement dérangeantes et non conventionnelles (en 2000), avec Harri Koskinen, le jeune finlandais qui a réussi à relancer le style nordique sur la scène internationale du design ou plus récemment avec le jeune designer japonais le plus raffiné, Oki Sato. Chacun de ces projets suit une voie importante de recherche et d’innovation.

Cependant, aujourd’hui, il ne s’agit plus de l’histoire d’Oluce, mais plutôt de la contribution d’Oluce au design contemporain.

Notre sélection de luminaires Oluce

La lampe Atollo, un design étonnant d’efficacité

Lampe de table Atollo de Vico Magistretti pour Oluce
Lampe de table Atollo de Vico Magistretti pour Oluce

La lampe de table Atollo a été designée par Vico Magistretti en 1977. Elle sera éditée la même année par la maison Oluce. Un objet de design étonnant qui fait partie des expositions permanentes de nombreux musées internationaux.

La série Atollo est basée sur un design classique fait de métal et mesure 70 cm de haut pour le modèle de référence. Comme nous l’avons dit, elle a obtenu le célèbre prix Compasso D’Oro en 1979. Cette lampe a la forme reconnaissable et simple d’un champignon, mise en valeur par un éclairage doux, chaud et indirect.

L’emblématique lampe de table Atollo est disponible en aluminium laqué noir, blanc brillant ou or, en verre de Murano soufflé opale et également disponible en différentes tailles. Comme tous leurs modèles, les lampes de la série Atollo sont fabriquées en Italie.

La série Coupé, des lignes pures

Lampadaire Coupé de Joe Colombo pour Oluce
Lampadaire Coupé de Joe Colombo pour Oluce

Le lampadaire Coupé a été conçu par le grand designer Joe Colombo en 1967. La série complète est désormais rééditée par la maison italienne Oluce. Un véritable design iconique ! La base et l’abat-jour rotatif sont en métal laqué noir.

Luminaire élevé au rand de classique du design depuis sa création, cette lampe a été exposée dans le monde entier et a remporté plusieurs prix. Elle a remporté le “International Design Award” de l’American Institute of Interior Designers à Chicago et fait partie des expositions permanentes de musées prestigieux comme le MoMA de New York, un honneur réservé aux plus beaux objets de design.

Lampe de table de la série Coupé par Joe Colombo
Lampe de table de la série Coupé par Joe Colombo

Si vous recherchez un éclairage élégant et rétro pour vos lectures et pour tamiser vos ambiances, le lampadaire Coupé s’adaptera parfaitement à votre chambre, votre bureau, votre salon. La série Coupé est également disponible en version blanche. Elle se compose de lampes de table, appliques murales et lampadaires.

La collection Spider par Joe Colombo

L'emblématique collection Spider par Joe Colombo
L’emblématique collection Spider par Joe Colombo

La collection de luminaires réglables Spider a été conçue en 1965 par Joe Colombo et fabriquée par Oluce.

Un design emblématique s’illumine d’une lumière directe. Il ne passe pas inaperçu ! Il sera parfait comme une lampe de lecture dans une chambre ou un salon. Avec un style rétro et vintage, cette lampe de 140cm de haut montre l’ampoule dans l’ombre.

La lampe est réglable en hauteur et l’abat-jour est orientable. Elle est fabriquée en acier laqué noir, en acier chromé et en aluminium. La série Spider est disponible en lampe de table, lampe de bureau et lampadaire.

Encore de nos jours, la marque italienne ne cesse d’impressionner par sa présence dans les plus grandes références mondiales du design. Restez connecté sur C86 Design, on vous tiendra informés des actualités et des nouveaux modèles de notre marque italienne préférée : Oluce.

pub

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.